Sans titre

La momification

 

Elle est l'affaire des prêtres embaumeurs dirigé par un prêtre qui porte toujours un masque à tête de chacal afin de symboliser la protection d'Anubis au chevet du mort.

 

   1)  Le corps est lavé avec de l'eau ou de l'huile de palme, puis rasé et épilé.

    

   2) A l'aide d'un crochet de bronze ou de fer, les prêtres enlèvent le cerveau par les narines.

    

    3) Ensuite, avec une pierre ou un couteau, ils font une incision le long du flanc et retirent tous les intestins, l'estomac, le foie et les poumons (après avoir été lavés, ils sont placés dans des vases appelés canope) ; puis ils remplissent le ventre de sel ainsi que de cannelle et d'autres aromates.

 

    4) Cela fait, ils recouvrent le corps de sel et l'exose au soleil pendant 30 à 40 jours afin qu'il se déshydrate.

 

    5) Puis, les prêtres lavent le mort, le frottent avec de la myrrhe, assouplissent la peau avec des onguents (huiles et résines), puis, pour lui redonner les formes de la vie, ils bourrent la cavité abdominale de tissus. Le corps est ensuite recousu.

 

    6) Enfin, ils enveloppent tout son corps de bandes taillées dans un tissu de lin très fin, avec une couche de gomme. urant la pose des bandelettes, on dispose les amulettes protectrices et magiques à divers endroits du corps ( les scarabées qui favorisent la renaissance du défunt sont indispensables). Pour finir, on dépose un masque funéraire sur la tête de la momie. Ce masque est en papier mâché ou plâtre pour les plus pauvres et en or pour les plus riches.

momie du Pharaon Ramsès II mort vers 1240 av. J.-C. à 70 ans

 

A chaque étape de la momification, les prêtres récitent des formules sacrées.

 

Résumé imagé